Information

FAQ

Avez-vous une question? Alors, nous avons la réponse!

 

Micro-organismes Efficaces [EM]

 

L’EM, c’est quoi?
EM est un mélange de Micro-organismes utiles et bénéfiques, trouvés dans la nature et qui ne sont pas manipulés. EM est utilisé pour augmenter la résistance naturelle du sol, de l’eau, des plantes, des animaux et de l’homme. 

L’EM, ça consiste de quoi?
EM contient des différentes sortes de Micro-organismes Efficaces. Chacun à une tâche spécifique. Les Micro-organismes sont collectés dans la nature libre ; ils ne sont pas modifié ni manipulé et ils sont cultivé d’une manière naturelle. EM c’est donc pure nature ! 

L’EM, ça travaille comment?
La particularité d’EM se présente dans la combinasion de micro-organismes aérobie et anaérobie. Aérobie signifie « vivre avec oxygène » et anaérobie veut dire “vivre sans oxygène”. Dans le monde scientifique on était toujours convaincu qu’il était impossible pour ces deux groupes de vivre ensemble, puisqu’ils vivent dans des circonstances contradictoires. Les deux groupes se présentent naturellement dans le sol.
Avant la découverte d’EM, il était évident de penser que les micro-organismes aérobies étaient les bon gars et les anaérobies les mauvais. Le deux groupes comprennent des éléments qui causent des maladies et des éléments qui contiennent des maladies.
Les organismes aérobies et anaérobies peuvent tout les deux transforment des substances en anti-oxydants. Ceux-ci exercent une influence favorable à la santé du sol, des plantes, de l’homme et de l’animal.

L’EM, ça fonctionne comment?
L’EM est une substance vivante et ne fonctionne pas de la même façon qu’un antibiotique ou qu’un produit chimique. EM agrandit la population des micro-organismes favoables.
L’EM ne tue pas. Ce n’est pas un antibiotique, mais justement un mélange de micro-organismes stimulant la vie. (Connu de différentes préparations de repas comme : bière, vin, coucroute, etc.)
L’EM fonctionne graduellement. Dépendant de l’application peut-on attendre un effet entre quelques heures (odeur déplaisante) jusque parfois quelques années (p.ex. la fertilité du sol).
Le fonctionnement d’EM est pour la majeur partie basé sur la combinaison des micro-organismes fermentatifs. Les bproduits méabolistes, qui se développent pendant la fermentation, sont les anti-oxydants, les vitamines et les enzymes.

La principe de dominance, c'est quoi?
Le monde des micro-organismes effectifs est constitué de différents groupes. Un petit groupe de dominants micro-organismes effectifs et un petit groupe de dominants micro-organismes offensifs et un certain groupe de dits adeptes. Ce groupe d’adeptes travaille ensemble dans la nature avec un des groupes mentionnées ci-joint. Cela signifie que, dans la pratique, ils correspondent au groupe dominant le plus convenable.
Il y a une lutte pour le pouvoir constante entre les organismes effectifs et offensifs. Le milliard de disciples attendent quel groupe domine. Alors, ils s’adaptent et suivent ou imiter le vainqueur.
Pour l’instant, les micro-organismes offensifs s’accroissent pour 90% du sol culturel. Ceci découle de toutes sortes de facteurs : des substances toxiques de l’industrie, la circulation et les ménages. L’agriculture industrielle avec ses monocltures, le manque de changements de culture, l’emploi excessif d’engrais chimique et de produits chimiques, des traitements fautifs, les matériaux trop lourds et des sols ne pas couverts cause une croissance du nombre de micro-organismes offensifs. C’est tout improprice à l’environnement, au sol, à la qualité de la nourriture et à la santé de l’homme et de l’animal.
Mais si les micro-organismes effectifs dominent, ils exercent leur influence constructive dans tous les domaines, tels que :
* sol, air, eau
* plantes, arbres
* des végétaux d’agriculture et de horticulture (nos aliments)
* santé de l’homme et de l’animal

Le juste emploi d’EM dans le ménage, l’environnement l’agriculture et l’horticulture peut stimuler l’accroissement des micro-organismes effectifs.

 

BOKASHI

Le Bokashi, c’est quoi?
Bokashi est le mot japonais pour “substance organique bien fermentée”. Les matières organiques sont emballées hermétiquement. Ainsi, un processus de fermentation a lieu. Dans ce processus ils se développent des produits métabolistes des micro-organismes. Cette technique de conservation retient l’énergie dans le produit. Comme la choucroute, le Bokashi obtient une valeur nutritionnelle élevée des substances organiques non fermentées.

Le Bokashi, pourquoi?
Traditionnellement on utilise Bokashi au Japon afin d’augmenter la diversité microbille dans le sol et afin de pourvoir les plantes d’aliments bioactifs, tels que les hormones de croissance, les antibiotiques, les vitamines et les acides aminés. De cette façon, les plantes obtiennent plus d’énergie essentielle et une plus grande résistance contre des bactéries et des moissis offensifs.
Les micro-organismes neutres, présents dans un sol causant des maladies, préféraient les micro-organismes offensifs dominants. Maintenant ils se joindront chez les micro-organismes effectifs de EM. Ainsi, un sol qui cause des maladies devient un sol qui prévient des maladies.

Le Bokashi, comment préparer?
Découpez les restes LFJ [Légumes, Fruits, Jardin] en petites pièces.
* Partagez une petite quantité de sons de Bokashi au fond du seau de cuisine.
* Mettez une couche de restes LFJ frais dans le seau.
* Partagez de nouveau une petite quantité de sons de Bokashi sur les restes de LFJ.
* Serrez les restes LFJ.
* Bien fermer le seau de cuisine Bokashi au moyen du couvercle.
* Répétez ce processus jusqu’à ce que le seau soit rempli.
* Faites couler quotidiennement le jus rassemblé. Celui-ci peut être empl
oyé comme nourriture végétale pour des plantes dans la chambre ou dans le jardin. Délayez le jus Bokashi de 1/100 d’eau.
* Faites fermenter le LFJ dans le seau Bokashi pendant 1-2 semaines.

Le Bokashi, quand est-il prêt ?
Après 2 semaines vous le pouvez faire entrer dans le sol du jardin ou se conserver parmi le compost restant, pour faire entrer plus tard. Le Bokashi est prêt quand il a une odeur agre-douce.
En cas d’une bonne fermentation, rien ne pue et rien ne pourrit.

Le Bokashi est pret, qu’est qu’on peut faire?
Les restants fermentés peuvent être entrer dans le sol. Mettez les restants dans un puit où dans une passe dans le sol et couvrez-le avec une petite quantité de terre. Comme ça la processus de fermentation continue qui est favorable.

Mélangez le Bokashi dans votre tas de compost. La grande quantité de Micro-organismes Effectifs du Bokashi, améliorent la fermentation du tas de compost.

En cas de temps de gel, on ne peut pas entrer le Bokashi dans le sol. Dans cette période, vous pouvez garder les restants fermentés sous une bâche. Alternez une couche de Bokashi avec une couche de terre pour créer un terreau très nourrissant.

Il y a des moisissures sur le Bokashi, c’est normal ?
Il peut avoir un peu de moisissures dans le seau Bokashi mais cela ne doit pas être un mauvais signe, au contraire.
Toutefois, quand la moisissure s’accompagne avec une odeur désagréable, vous êtes mieux de jetez le contenu sur le tas de compost et de commencer de nouveau.
Pourquoi est-ce que je dois mettre du sons de Bokashi dans le seau Bokashi?
Vous mélangez mieux les Micro-organismes Effectifs avec les restants par ajouter du sons de Bokashi.

Les Micro-organismes Effectifs qui sont présents dans le Bokashi assurent

* la production de  toutes sortes de substances bio actives importantes, comme les enzymes, les antibiotiques naturelles, les hormones de croissance, les vitamines et les antioxydants.
* un développement vers un sol constructif qui prévient les maladies.
* Une plus grande diversité et activité microbille.

A (3) | B (1) | C (9) | E (11) | K (1) | L (1) | M (2) | N (1) | P (2) | T (7) | V (2) | W (2) | Z (2)
Titelsort descending Fichiers
Agenda Plus article EM (avril 2014) PDF icon AGENDA Plus 2014 avril article EM.pdf
Agriton Krant 2015 PDF icon Agriton_krant-2015.pdf
Argiles minérales PDF icon Dépliant Argiles minérales.pdf