You are here

Microferm

Les EM contenus dans le Microferm stimulent la décomposition organique (fermentation). Le Microferm peut être appliqué dans l’écurie, sur les pâturages sur le tas de fumier. Selon le principe de dominance, les micro-organismes nuisibles seront éliminés. Les composés organiques dans le fumier, la litière, les déchets verts seront transformés par un processus de maturation en substances nutritives facilement assimilables. Pendant cette transformation, elles entrent en compétition avec des bactéries de putréfaction, des germes pathogènes,... Ainsi, on évite des phénomènes comme la putréfaction, les émanations d’ammoniac… De plus, la pression infectieuse dans l’écurie est réduite et le fumier traité est un produit très précieux pour le sol.

 


 

DANS L'ECURIE, SUPPRIME LES ODEURS FORTES ET LES MOUCHES

Le Microferm crée un équilibre naturel et une biodiversité élevée dans l’écurie. Il diminue la pression infectieuse, ce qui se traduit par une baisse des coûts de santé parce que la vitalité et la résistance du cheval augmentent.
En outre, le Microferm offre une solution pour le traitement du fumier. En le pulvérisant sur la litière, il contribue à une décomposition optimale de la matière organique. Comme il n’y a plus de pourrissement, les émanations d’ammoniac ne se produisent plus. Il y a dès lors moins d’affections du système respiratoire et moins de mouches dans l’écurie.

 

DOSAGE

1L Microferm / m² / an

En pratique : pulvériser 2 à 3 fois par semaine une solution de 1L dans une écurie de 9m² (ou 1,5L dans une écurie de 12 m²)

Dilution : 5% de Microferm

AVANTAGES

  • Transformation efficace de la matière organique
  • Une écurie plus saine, avec moins de mouches
  • Evite la putréfaction et les émanations d'ammoniac

SUR LE PRE : UNE MEILLEURE DECOMPOSITION DU FUMIER

Les chevaux défèquent souvent au même endroit et n'y retournent pas pour manger. C’est ainsi que se développent sur les pâturages de chevaux des ‘zones de déjections’ riches en herbes et que l’herbe se raréfie par ailleurs. Pour éviter ce phénomène, les pâturages doivent être fauchés et hersés régulièrement. Ainsi, les déchets verts et le fumier seront répartis de manière homogène sur l’ensemble de la prairie et une couche végétale bien régulière pourra se développer. Utilisez le Microferm pendant ou après le fauchage ou le hersage pour que la décomposition du fumier et des déchets verts puisse se dérouler de façon plus efficace. Le sol disposera plus rapidement de nourriture, ce qui profite à la couche végétale.

DOSAGE

20L de Microferm / ha / traitement de pâturage

Dilution : 20L de Microferm dans 500 à 1000L d'eau

AVANTAGES

  • Décomposition de la matière organique en humus durable
  • Stimulation de l'quilibre microbien du sol
  • Amélioration des caractéristiques physiques, chimiques, et biologiques du sol

OPTIMISATION DU STOCKAGE DU FUMIER

Bokashi est le mot japonais pour "matière organique bien fermentée". La fermentation est une technique de conservation ancestrale dans laquelle la matière organique est prédigérée par les micro-organismes efficaces dans un milieu pauvre en oxygène. Il en résulte un humus durable riche en nutriments et substances bioactives (antioxydants, acides organiques, vitamines,..). Répandu sur vos pâturages, cet humus active la vie dans le sol et fournit du fertilisant naturel. La qualité de la couche végétale et de l’herbe elle-même s’améliore. Le bokashi a donc une influence indirecte sur la santé de votre cheval.

FAIRE DU BOKASHI

» RECETTE

  • 1 m³ de fumier frais
  • 2L de Microferme dilué dans ± 10L d'eau (selon le taux de matière sèche)
  • En option : ajoutez des minéraux argileux Edasil, du Vulkamin, ou du calcaire de coquillages Ostrea (± 10 kg/m³)

» PREPARATION

  • Travaillez couche par couche (comme pour des lasagnes). Répartissez de manière uniforme le Microferm (et éventuellement aussi les minéraux argileux Edasil, le Vulkamin et le calcaire de coquillages Ostrea).
    Veillez à ce qu’il y ait assez d’humidité dans votre tas de bokashi et couvrez-le bien hermétiquement.
    Laissez fermenter la matière pendant 8 à 10 semaines dans une atmosphère pauvre en oxygène. Puis, vous pouvez épandre le bokashi pour améliorer votre sol.

» EN PRATIQUE

  • Quand la matière de départ est trop sèche, les bactéries ne peuvent pas bien se répandre, tandis que dans une amtière de départ trop mouillée, il y a un risque de pourrissement. La quantité d'eau pour la solution de Microferm dépend de cet état initial.
  • La sciure se prête moins bien à la production de Bokashi.
  • La fermentation est un processus pauvre en oxygène, il est impératif de fermer hermétiquement le tas.

 

DOSAGE

34 tonnes / ha / an

En pratique : appliquer au printemps et à l'automne. Le bokashi n'est pas nocif pour les chevaux. Cependant, pour laisser à l'herbe et à la couche végétale le temps de se régénérer, il est conseillé de retirer les animaux du pré.

AVANTAGES

  • Nourriture optimale pour la vie du sol
  • Augmentation du bilan en matière organique
  • Réutilisation de vos propres nutriments

Améliorez votre environnement grâce aux EM,
vos alliés microscopiques